AG universités et EPST Grenoblois – 2/5/9

Motion n° 1

L’assemblée des personnels des universités et des EPST grenoblois, réunie le 2 février 2009

  • condamne la mise en place d’une politique d’affaiblissement structurel de l’enseignement et de la recherche, la précarisation des personnels de toutes catégories, notamment au travers de l’individualisation des carrières, de la mise en place du nouveau contrat doctoral et des suppression d’emplois, exige le rétablissement des postes supprimés, un plan pluriannuel de création d’emplois statutaires dans les universités et les grands organismes de recherche, et soutient les mobilisations en cours.
  • exige que le ministère retire, sans préalable
  1. le projet de décret sur le statut des enseignants-chercheurs
  2. la réforme de la formation et des concours de recrutement des enseignants du premier et du second degré
  • exige l’ouverture de négociations

L’assemblée appelle tous les personnels à s’engager dès aujourd’hui dans des formes d’action associant enseignants, chercheurs, IATOS et étudiants. Dans l’objectif d’une grève massive des personnels des Universités et des EPST, elle engage à construire la mobilisation à travers des formes d’actions diverses :

  • grève active des enseignements (avec échanges de cours, organisation de débats…)
  • actions d’information (prises de paroles en amphi…)
  • grève administrative sous différentes formes
  • actions médiatiques

Afin de faire le point des actions en cours au niveau local et au niveau national, une nouvelle assemblée des personnels des universités et des EPST grenoblois est convoquée jeudi 5 février de 12h30 à 14h à l’amphi Weil.

130 voix pour, 30 abstentions, 2 contre.

Motion n°2

L’assemblée des personnels des universités et des EPST grenoblois, réunie le 2 février 2009 appelle les personnels à une grève reconductible immédiate.
100 voix pour, 40 abstentions, 20 contre

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Assemblées générales

Les commentaires sont fermés.