Motions de l’AG du 5/2/9

Assemblée générale des personnels de la recherche et de l’enseignement supérieur et des étudiants de l’Université de Grenoble du 5 février 2009

MOTIONS ADOPTÉES PAR L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

PARTICIPANTS : 1200

MOTION N°1

L’A.G. des universités de Grenoble demande l’abrogation de la LRU.

CONTRE : 1
ABSTENTION : 1

ADOPTEE

MOTION N°2

L’AG des universités de Grenoble appelle à la grève générale reconductible de l’ensemble des personnels de l’enseignement supérieur et de la recherche et des étudiants, à la participation à la journée nationale du 10 février à Paris et à l’organisation de manifestations de soutien à la journée nationale le 10 février, enfin à la suspension des cours.

Elle demande l’envoi de délégation auprès des présidences pour transmettre nos revendications et pour exiger la BANALISATION des cours la semaine prochaine, c’est-à-dire garantir que les étudiants grévistes ne seront pas pénalisés, notamment au niveau des évaluations.

CONTRE : 2
ABSTENTION : 60

ADOPTEE

MOTION N°3

L’AG exige le retrait sans condition de toutes les réformes en cours :

  • le retrait du projet de décret sur les statuts des enseignants-chercheurs, et la restauration des cadres nationaux des diplômes et des statuts ;
  • le retrait de la « réforme » de la formation et du recrutement des enseignants des premier et second degrés ;
  • l’arrêt du démantèlement des organismes de recherche et de la fonction publique en général ;
  • le retrait du projet de contrat doctoral ;
  • la restitution des postes supprimés et la résorption de la précarité chez les enseignants, les chercheurs, les BIATOSS et ITA par un plan pluriannuel de création de postes ;
  • la titularisation des personnels contractuels.

L’AG constate que toutes ces contre-réformes résultent de la loi LRU. En conséquence, elle demande en urgence que la communauté universitaire et le monde de la recherche soient consultés sur une nouvelle loi garantissant démocratie, collégialité, indépendance et liberté, car l’Université n’est pas une entreprise et le Savoir n’est pas une marchandise.

CONTRE : 1
ABSTENTION : 10

ADOPTEE

MOTION N°4

L’AG déclare sa solidarité avec les différentes luttes qui se mènent dans le public et le privé contre les réformes du Gouvernement.

ABSTENTION : 37

ADOPTEE

MOTION N°5

L’AG exige :

  • le retrait de la réforme des concours et de la formation des enseignants
  • Le maintien des concours dans leur configuration actuelle et un recrutement à la hauteur des besoins, ainsi que le maintien de l’année de formation en alternance rémunérée après le concours
  • L’ouverture de négociations pour une autre réforme de la formation et du recrutement qui respectel’existence et la vocation des IUFM à être au coeur de cette formation, qui permette la reconnaissance du haut niveau de qualification et qui tient compte de la nécessaire formation professionnelle après le réussite aux concours.

L’AG APPELLE AU NON DEPÔT DES MAQUETTES DE MASTER.

CONTRE : 1
ABSTENTION : 8

ADOPTEE

Publicités

3 Commentaires

Classé dans Assemblées générales