AG des personnels de l’UFR des Sciences de la communication – 11/2/9

Compte-rendu de l’assemblée générale des personnels de l’UFR des Sciences de la communication – Université Stendhal 11 février 2009

Les personnels de l’UFR des Sciences de la communication réunis en assemblée générale le 11 février 2009 ont voté à l’unanimité les motions suivantes :

Mastérisation des formation PE-PLC

Les personnels de l’UFR des Sciences de la communication s’associent aux actions visant la non-remontée des maquettes de masters de formation des PE et PLC. Ils expriment leur désaccord avec les projets actuels de mastérisation de ces formations.

Projet de décret sur le statut des enseignants-chercheurs

Les personnels de l’UFR des Sciences de la communication constatent que le décret de 1984 n’est plus adapté à la situation actuelle, mais ils s’opposent au contenu du projet de décret qui :

  • ne prend pas en compte la réalité des tâches sans cesse croissantes (enseignement, recherche, charges administratives et pédagogiques) assurées par les enseignants et enseignants-chercheurs ;
  • aurait aussi des conséquences inacceptables sur les conditions de travail de tous les autres personnels (IATOS, contractuels) ;
  • enfin, conduirait à une dégradation inacceptable du service public en particulier après des étudiants.

Motion voté à l’unanimité des enseignants-chercheurs : « Contrat doctorant »

Les enseignants-chercheurs de l’UFR des Sciences de la communication s’opposent au projet de « contrat doctorant » qui généralise la précarisation de leur statut et ne prend pas en compte la spécificité des thèses en Sciences humaines et sociales.

Par ailleurs sur la rétention des notes l’AG « souhaite que les notes soient transmises aux secrétariats afin de ne pas entraver leur travail, tout en soutenant la démarche de rétention, sachant de toute façon qu’aucune note ne sera transmise par les secrétariats avant la tenue des jurys« .

Advertisements

Poster un commentaire

Classé dans AG UFR, Assemblées générales

Les commentaires sont fermés.