Pétition de l’UJF contre la remontée des maquettes

Ce texte a recueilli près de 600 signatures à l’Université Joseph Fourier. Elles seront remises au Président vendredi 13 février à 10h.

Mesdames messieurs les administrateurs,

Lors du dernier conseil d’administration, vous avez, par un vote positif, approuvé le rendu des maquettes de mastère « formation des enseignants » au ministère. Les personnels de l’UJF, stagiaires et étudiants soussignés tiennent à vous faire savoir combien cette décision leur paraît inopportune. Vous donnez par là un signe fort à nos gouvernants, qui savent désormais que l’on peut imposer une réforme à la hussarde dans des conditions de délais caractéristiques d’un mépris souverain de la communauté universitaire et des futurs enseignants du pays. Par votre vote, vous signifiez aux étudiants directement concernés, qui ont clairement manifesté leur opposition à cette réforme, que leur point de vue était de peu de poids. Et vous désavouez de même les deux votes sans ambiguïté du CEVU, donnant aux électeurs une indication significative quant au respect que méritent les travaux de cette instance.

Faire obstacle à cette remontée de maquette, à l’unisson d’un très grand nombre d’universités, particulièrement en Rhône-Alpes et à l’Université Stendhal, était pour nous une manière de relever la tête face aux agressions contre le système éducatif, dont cette réforme inique fait partie.

Par le vote de son CA, l’UJF se place une fois de plus parmi les universités qui courbent l’échine en collaborant à une régression sans précédent dans le fonctionnement du système éducatif.

Au lendemain de ce vote, nous ne sommes pas très fiers de notre université.

Cette déclaration est une initiative d’élus du CEVU et du CA de l’UJF. Elle a d’ores et déjà le soutien du SNESUP, du collectif IUFM de GRENOBLE, de FacVerte et de l’UNEF.

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Conseils