Sarkozy et la Princesse De quoi la Princesse de Clèves est-elle le NON ?

Carriera, Portrait de femme (Versailles, Muset Lambinet)

Carriera, Portrait de femme (Versailles, Muset Lambinet)

Ch. Noille-Clauzade (commentrice)
A. Deny et I. Cogitore (Lectrices)

« L’autre jour, je m’amusais, on s’amuse comme on peut, à regarder le programme du concours d’attaché d’administration. Un sadique ou un imbécile, choisissez, avait mis dans le programme d’interroger les concurrents sur la Princesse de Clèves. Je ne sais pas si cela vous est souvent arrivé de demander à la guichetière ce qu’elle pensait de la Princesse de Clèves… Imaginez un peu le spectacle ! »

Nicolas Sarkozy, Lyon, le 23.02.2006

Ecouter le cours (1h et 5 min)

Télécharger le texte « Sarkozy et la princesse » (PDF, 250 Ko)

En fin de conférence, une fable expresse concoctée en direct-live par notre collègue I. Cogitore : « La princesse et la guichetière »

Voici la conclusion de cette conférence :

Conclusion : De quoi la Princesse de Clèves est-elle le NON ?

En reprenant l’Appel de Sophie Rabau pour une lecture-marathon de La Princesse de Clèves devant le Panthéon, nous dirons ceci :

  • Parce que nous désirons un monde ouvert où nous pouvons, aussi, parler de La Princesse de Clèves, de quelques autres textes, et pourquoi pas d’art et de cinéma, avec nos concitoyens quelle que soit la fonction qu’ils exercent,
  • Parce que nous sommes persuadés que la lecture d’un texte littéraire prépare à affronter le monde, professionnel et personnel,
  • Parce que nous croyons que sans la complexité, sans la réflexion et sans la culture, la démocratie est morte,
  • Parce que nous croyons que l’Université est et doit être le lieu de la pensée, de l’effort et de la quête, et non de la rentabilité, de la rencontre avec la différence, culturelle ou historique, et non de la répétition du même,
  • Parce que nous voulons témoigner de ce que notre fonction d’E.C. n’est pas seulement de professionnaliser mais aussi de lire et de donner à lire,
  • Parce que nous sommes en grève pour en témoigner,

Nous pouvons dire à présent de quoi la Princesse de Clèves est le nom : elle est le nom de notre NON à Sarkozy.

Voir le site de l’UMR Lire, Littérature, Idéologies, Représentations XVIIIè-XIXè siècles

Le single du groupe « Princess of Clèves » : Fac off, A Paris 1 Sorbonne production
Vodpod videos no longer available.

Advertisements

6 Commentaires

Classé dans Actions

6 réponses à “Sarkozy et la Princesse De quoi la Princesse de Clèves est-elle le NON ?

  1. laurence Stendhal

    Chères amies,
    Merci mille fois pour ce merveilleux moment d’intelligence et d’humour !
    Le décorticage des mensonges et obsessions de Sarko est savoureux, et la lecture des textes délicieuse.
    Grâce à vous, j’ai découvert la Princesse de Clèves (que j’avoue n’avoir pas lu ;-), qui promet d’être le best seller de l’année !

  2. Pingback: Le Prince de l’Université et la Princesse de Pécresse « Coordination enseignement supérieur et recherche - Grenoble

  3. Pingback: Non remise des maquettes « Coordination enseignement supérieur et recherche - Grenoble

  4. Sylvie Tranchant-Rousseau

    Un groupe Facebook sur les propos de Nicolas 1er et les réactions à ses propos

    La Princesse de Clèves : lecture marathon pour Sarkozy

    http://www.facebook.com/group.php?gid=64326508896

  5. Pingback: Gervaise : c’est l’histoire d’une chaise… « Coordination enseignement supérieur et recherche – Grenoble

  6. Pingback: La masterisation expliquée à la Princesse de Clèves « Coordination enseignement supérieur et recherche – Grenoble

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s