La CPU demande la non remontée des maquettes

Extrait du communiqué du CA de la Conférence des Présidents d’Universités du 19/2/9

« …la conférence plénière exige fermement des garanties et des réponses sur les points suivants :

  1. la mise en place immédiate d’une commission nationale chargée d’élaborer, dans la concertation, un cadre commun de formation, de définir les contenus et les modalités des concours et de veiller à la cohérence de l’ensemble du dispositif et à son évolution.
  2. un système de bourses lisible et incitatif permettant l’accès de toutes et tous à la profession d’enseignant,
  3. une première année de fonctionnaire stagiaire pour les reçus au concours, reposant sur le principe de l’alternance,
  4. une présentation claire du dispositif des stages, de leurs objectifs et de leurs conditions d’indemnisation.
  5. les moyens humains nécessaires à l’encadrement de cette formation

La CPU plénière se réunira, de façon exceptionnelle, le 5 mars pour analyser les réponses obtenues par le bureau et prendre une position collective.
D’ici là, la CPU demande aux présidents de suspendre toute remontée de maquettes ou de lettres d’intention. » (c’est nous qui soulignons)

Le texte complet

Voilà qui conforte l’Université Stendhal, dont le CA a refusé de remonter les maquettes ; contrairement aux CA de Joseph Fourier et de Pierre Mendès-France. Il  n’est jamais trop tard pour bien faire…

Advertisements

3 Commentaires

Classé dans communiqués