L’intersyndicale du campus fait le point sur la mastérisation

Courrier envoyé le 16/2/9 à Mme Lise Dumasy, Présidente de l’Université Stendhal

Madame la Présidente,

Le CA de l’université Stendhal, par son vote du 2 février 2009 a clairement fait savoir son opposition au projet de mastérisation de la formation des enseignants des premier et second degrés (vote à l’unanimité). En conséquence, il a refusé de remonter les maquettes comme cela lui était demandé.

Les CA de l’UJF et de l’UPMF, ont pour ce qui les concernent, choisi de désavouer leurs CEVU respectifs alors que leurs présidents avançaient l’argument d’un réexamen de la position de Stendhal lors de son prochain CA fixé au 23 février, justifiant ainsi leur décision de remettre les maquettes.

Ces décisions suscitent une grande inquiétude parmi la communauté universitaire du site, dont nous nous faisons ici le relais. En effet, bien que ce point ne soit pas inscrit à l’ordre du jour du prochain CA de Stendhal, il nous apparaît nécessaire de vous faire part de notre position sur ces questions.

Ces décisions sont, tout d’abord, loin de faire l’unanimité au sein de l’UJF et de l’UPMF.

La décision prise par le CA de l’UJF est aujourd’hui fortement contestée par de nombreux membres  de l’UJF comme l’atteste une pétition signée par près de 600 d’entre eux.

Les conditions dans lesquelles le CA de l’UPMF a été amené à se prononcer ont fait l’objet d’une protestation de la représentation syndicale et d’une partie des élus au CA, ainsi que des collègues des composantes SHS.

Les personnels de l’IUFM nous ont également solennellement alertés sur les conditions d’élaboration des maquettes et d’utilisation de leur nom, ceci sans leur accord.

Ces décisions, ensuite, mettent en évidence le caractère destructeur de la LRU : CEVU et CS, désormais quantités négligeables, alors que les personnalités extérieures détiennent les clés des décisions en CA, comme le montre le dernier vote du CA de l’UPMF.

Enfin,  pour ce qui concerne notamment les dossiers PE et CAPES DOC, il apparaît désormais clairement que ces décisions unilatérales interviennent au mépris des engagements et des discours tenus sur la nécessité de conduire une «véritable » politique de site, concertée entre les universités. Nous ne pouvons que relever les contradictions flagrantes entre les propos tenus et la réalité des décisions prises, ce qui dans la perspective claironnée de la future université de Grenoble nous trouve plus que sceptiques.

Sur un plan plus général, nous notons que le président Ouabdesselam, dans son courrier destiné aux administrateurs de l’UJF, précisait :

« la prochaine réunion du CA de l’université Stendhal se déroulera le 23  février 2009. Cette opportunité laissera à cet établissement la possibilité de reconsidérer sa position en fonction des éléments nouveaux qui auront pu intervenir notamment au plan national ».

Quels sont aujourd’hui ces éléments ? Nous en voyons deux :

  • La position de la CPU, rendue publique le 11 février, qui demande à Xavier Darcos de repousser à 2011 la réforme de la formation des enseignants.
  • Le fait que 31 universités françaises sur les 34 concernées ne seront pas en mesure de remonter leurs maquettes à la date du 15 février.

Le CA de l’Université Stendhal, par sa décision du 2 février a donc justement apprécié les dangers d’une élaboration non concertée des maquettes dans le cadre d ‘un projet précipité et peu crédible. Il a été rejoint depuis par la majorité de la communauté universitaire Française.

Au vu des conditions dans lesquelles les CA de l’UJF et de l’UPMF se sont prononcés sur ce dossier, d’une part, de l’évolution de la situation nationale, d’autre part, il nous apparaît donc peu judicieux de remettre en cause une décision parfaitement légitime.

Ces éléments militent a contrario pour que les CA de l’UJF et de l’UPMF réexaminent leurs positions.

Veuillez agréer, madame la Présidente l’expression de nos salutations syndicales.

FAC VERTE – FERC SUP CGT – SGEN CFDT – SNPREES FO – SNESUP FSU – SNPTES UNSA Upmf – SUD Education Solidaires – UNEF

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans communiqués

Les commentaires sont fermés.