Voeu de la Ville de Grenoble : Pour l’avenir de l’Université de Grenoble

Voeu proposé par les éluEs écologistes au conseil municipal de Grenoble du 23/2/9

Le Conseil Municipal de Grenoble demande :
- Une remise à plat totale du projet de décret modifiant le statut des enseignants-chercheurs ;
- Le retrait du dispositif gouvernemental de démantèlement de la formation des enseignants et des concours pour pouvoir négocier une toute autre réforme de la formation des enseignants du 1er et 2nd degrés ;
- L’augmentation conséquente des moyens, afin de permettre un financement prenant en compte les vrais besoins ;
- Le rétablissement des emplois supprimés au budget 2009 et un plan pluriannuel de création d’emplois dans le cadre d’un budget consolidé fortement revalorisé ;
- Le refus de la précarité (CDD) par la création d’emplois stables de fonctionnaires ;
- L’arrêt du démantèlement des organismes de recherche ;
- L’abandon du projet de contrat doctoral unique ;
- La revalorisation de toutes les carrières ;
- L’amélioration des salaires avec un point d’indice indexé sur l’inflation et un rattrapage de sa perte de pouvoir d’achat pendant les 10 dernières années ;
- Une politique ambitieuse pour la vie étudiante.

Ce vœu sera transmis à la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, au Ministre de l’Éducation Nationale, au Premier Ministre et au Président de la République.

Voir le texte complet du voeu

Vœu adopté : le groupe Modem ne prenant pas part au vote et la droite ayant quitté la salle avant le vote des vœux

A noter que certains élus socialistes qui siègent au CA de l’UPMF ont à cette occasion pris une position contre la réforme de mastérisation, alors qu’ils ont contribué au vote pour la remontée des maquettes par l’UPMF

Publicités

3 Commentaires

Classé dans communiqués