Motions de la 6e coordination nationale des universités – 16/3/9

La 6e Coordination Nationale des Universités réunie à Dijon dénonce l’irresponsabilité et le cynisme des ministres dans la gestion d’une crise majeure de l’enseignement supérieur et la recherche. Ils portent seuls la responsabilité de la radicalisation du mouvement. Ils ne représentent en rien l’esprit de notre communauté. La Coordination Nationale des Universités refuse tout chantage qui enfermerait les personnels et les étudiants dans le dilemme : sauver la promotion actuelle ou sauver les promotions à venir. Elle ne peut être tenue pour responsable d’une situation que nous subissons. Elle exige du gouvernement le retrait des réformes contestées et la mise en place urgente des conditions d’ouverture d’un véritable dialogue. Elle appelle au renforcement d’une mobilisation unitaire et à la multiplication de ses actions. Elle ouvre, aujourd’hui lundi 16 mars, à Dijon, le « printemps des universités et de la recherche » dont le premier acte aura lieu le 19 mars 2009.

Voir l’ensemble des motions

Calendrier proposé

La CNU recommande :

1. la mise en place de deux manifestations et/ou actions « coup de poing » par semaine, sans précision de lieu.

2. la mise en place dans les lieux publics d’actions (type « cours hors les murs ») manifestant la spécificité de nos métiers, et de nos missions (enseignement, recherche).

– 17 mars : nuit de l’université des facs franciliennes.

– 18-19-20 mars : participation à la mobilisation européenne contre la stratégie de Lisbonne à l’occasion du sommet européen des 19 et 20 mars.

– 19 mars : manifestation interprofessionnelle. Appel à la grève générale dans le public et le privé.

– 20 mars : * appel pour que les directeurs de composantes des Universités démissionnent à cette date si les revendications ne sont pas entendues par le ministère. Publication de ces démissions (à la façon des aixois, 120 lettres de démission apportées à la présidence et au rectorat). * Voter la grève en convergence avec d’autres secteurs : appel à des rassemblements dans les villes dans cette perspective.

– 23 mars : 7e CNU à Strasbourg.

– 24 mars : * appel aux syndicats siégeant au CTPU de voter contre le projet de décret statutaire dont nous exigeons le retrait ; appel à un rassemblement massif au lieu de réunion de la CTPU. Ce même jour, blocage à la même minute de lieux préalablement définis partout en France. * réunions publiques et manifestation nationale de la maternelle à l’université * blocage prévu du CA du CNRS.

– 25-26-27 : RPG. * Rectorats : encerclement à l’ouverture pour interdire l’entrée des personnels * Péages : tracts, ouverture de barrières et passages gratuits * Gares : blocages ponctuels des voies ou à défaut simple tentatives d’intrusion dans les gares

– 26 mars : manifestation nationale avec des déclinaisons locales.

– 28 mars : suspension des activités de direction des labos (voté le 14 mars)

– 31 mars, par ex manifestation nationale de chez Pécresse à chez Darcos, pour ne pas remonter les maquettes (c’est la nouvelle date de remontée des maquettes).

Advertisements

1 commentaire

Classé dans Actions, Coordinations

Une réponse à “Motions de la 6e coordination nationale des universités – 16/3/9

  1. Pingback: Motions de l’AG interuniversitaire - 17/3/9 « Coordination enseignement supérieur et recherche - Grenoble