24 mars et 26 mars : tous dans les manifestations – appel intersyndical

Depuis de nombreuses semaines, les personnels et les étudiants de l’enseignement supérieur et de la recherche sont massivement dans l’action pour se battre contre les projets nocifs du gouvernement, notamment conséquences de la loi LRU, du Pacte Recherche. Les revendications des personnels et des étudiants ne sont toujours pas entendues. Personnels et étudiants exigent :

  • le retrait du projet de décret sur le statut des enseignants-chercheurs et du projet de contrat doctoral,
  • le retrait de l’actuel projet de réforme Darcos-Pécresse de la formation des enseignants et des concours, et l’ouverture de négociations pour une tout autre réforme
  • la restitution des emplois supprimés, la définition d’un plan pluriannuel de créations d’emplois,
  • l’arrêt du démantèlement des organismes de recherche.

Le 24 mars, le Comité Technique Paritaire des Universités doit donner son avis sur la réécriture du projet de décret enseignant-chercheur et sur celui concernant le Conseil National des Universités. L’écriture de la nouvelle version du décret enseignant-chercheur ne convient toujours pas !

Forts de la mobilisation qui continue à se manifester dans la rue ce 24 mars, au CTPU, des élus vont exprimer l’opposition de la communauté universitaire, en se battant contre les projets de décret statut des enseignants chercheurs et CNU.

Les organisations soussignées appellent donc la communauté scientifique et universitaire à exprimer sa volonté d’être entendue et de voir ouvrir de réelles négociations d’ensemble.

FSU: SNESUP – SNCS – SNEP – SNASUB ; CGT: SNTRS – FERC’SUP – CGT INRA ; Solidaires : Sud Recherche EPST – Sud Education ; FO : SNPR SLR ; SLU ; UNEF

Rendez-vous à grenoble le 24 mars

Télécharger le tract

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Actions

Les commentaires sont fermés.