Occupation et ronde des obstinés à l’UJF

Mardi 31 mars, après l’AG inter-Universitaire sur le Campus de Grenoble, nous partimes entre 200 et 300 (étudiants, professeurs stagiaires, formateurs, enseignants chercheurs) à la présidence de l’UJF. Nous avons mis un beau bordel (toujours respectueux et pacifique) dans le bâtiment.

Nous sommes tombés sur Valérie Pécresse (ou quelqu’un qui lui ressemblait furieusement), venue en personne recueillir les maquettes de Masters d’enseignement que la Présidence de l’UJF s’apprêtait à remonter…

Nous avons pu discuter ¾ d’heure avec le vice président Cevu, puis re ¾ d’heure avec le président de l’UJF qui revenait de Lyon.

Au final, toujours aucun argument convaincant de la part de l’UJF sur la masterisation et une incapacité à répondre à nos arguments et questions…

Val nargue les obstinés devant le bâtiment administratif de l’UJF
Vodpod videos no longer available.

Après le départ du président, une ronde des obstinés a commencé devant le bâtiment de la présidence de l’UJF… de 16h30 à 19h… Au final, nous sommes restés à 4 à tourner, et tourner… puis… notre obstination fut récompensée… Revoilà à 19h, le président de l’UJF qui repasse devant nous et nous re-interpelle sur la masterisation. S’ouvre alors un dialogue sur le fond de notre action et sur le pourquoi de notre mobilisation. Le président de l’UJF a des arguments justes en faveur de ces futurs étudiants mais les arguments que nous lui avons rétorqués ont semblé l’interpeller.

Ce dialogue aurait du avoir lieu depuis des mois… Le président de l’UJF nous a regardé plusieurs fois avec des yeux écarquillés comme si c’était la première fois qu’il entendait ces arguments (duperie ou réalité, on ne sait pas…)…

Voir le détail sur le site du collectif IUFM

Advertisements

Poster un commentaire

Classé dans Actions

Les commentaires sont fermés.