Appel à la mobilisation des étudiants de Sciences du langage – 31/3/9

Discours des étudiants de sciences du langage mobilisés pour l’AG interU du mardi 31 mars 2009

Nous pensons qu’il faut remettre à jour ce pour quoi nous nous battons.
Il faut bien voir qu’il y a au-delà des réformes, l’avenir de toute une société qui est en jeu ! Au-delà des réformes vous vous battez et nous nous battons pour nos droits et pour notre humanité. Prenons en conscience aujourd’hui, il ne s’agit pas que de la masterisation, ni même de la LRU mais d’une pratique de gouvernement qui est à notre sens profondément inhumaine.  C’est un Gouvernement qui bafoue la démocratie et qui laisse place à une dictature capitaliste. Ces réformes instaure la privatisation des universités, renforcent l’idée d’une société de classes, d’un système de plus en plus inégalitaire et qui profite toujours aux mêmes c’est-à-dire ceux qui ont de l’argent !! C’est anti-démocratique que de penser une société où certains sont destinés à réussir et d’autre voués à échouer.

Je me pose de plus en plus la question : Où l’Homme peut trouver sa place dans tout ça ?
Où l’homme peut trouver sa place dans une société qui ignore qui il EST ? Qui, en tout cas ne le considère pas et qui ne l’entend pas.

Je m’adresse à vous tous, mais, plus particulièrement, je voudrais adresser un message à ceux qui continuent leurs cours alors qu’ils sont contre les réformes, que ce soit les étudiants ou bien les enseignants, à ceux qui pensent que ce mouvement ne peut pas gagner, à ceux qui se sont résignés, à ceux qui pensent qu’ils ne peuvent pas changer les choses… je voulais leur dire que ce sont ces pensées-là qui empêchent le mouvement de s’accomplir !! En faisant ça vous pensez peut être ne pas prendre position dans le mouvement mais c’est faux, votre démobilisation ou votre indifférence vis-à-vis de ce mouvement empêche celui-ci d’être efficace et d’aboutir. Arrêtez de vous penser victimes de la société mais devenez acteurs de celle-ci ! Prenez vos responsabilités et arrêtez de vous cherchez des excuses ! Vous avez peur de perdre la face cette année, pour vos partiels, mais si les réformes passent et si le Gouvernement arrive à mettre en place son programme vous serez défiguré à la rentrée de septembre, croyez-nous !
Vous rêvez d’un monde meilleur ? Celui-ci peut se réaliser seulement si vous croyez que c’est possible. Votre pensée est créatrice, si le mouvement n’aboutit pas c’est bien sûr à cause de l’entêtement du Gouvernement mais c’est aussi parce que notre conscience collective n’est pas encore assez forte et unanime.
Nous voulons une société au service de l’être humain et non des êtres humains au service d’une société, nous voulons pouvoir nous accomplir en tant qu’être pensant et ayant le choix.  Nous voulons avoir le choix de nous épanouir dans un travail qui nous plait et qui n’est pas forcément productif ni rentable à l’échelle de la société. Et si c’est l’épanouissement de quelqu’un que d’être productif et rentable qu’il le soit mais que cette manière de faire ne soit pas universelle. Rappelons que chaque individu reste unique !

Le Gouvernement veut nous avoir à l’usure !
Ne lâchons rien maintenant mais au contraire devenons de plus en plus nombreux pour être plus forts face à ses réformes qui nous déshumanisent et qui nous pensent comme des objets ou des machines.
Je vous invite à revendiquer ce que vous êtes et à revendiquer vos rêves !
Prenez conscience de ce qui est en train de se passer aujourd’hui et si vous êtes inquiets pour votre avenir, nous le comprenons parfaitement, mais le meilleur moyen pour mettre un terme à votre inquiétude c’est encore de lutter tous ensemble contre ces réformes !!

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Assemblées générales, communiqués

Les commentaires sont fermés.