Motions du CA de Stendhal – 3/4/9

Le Conseil d’Administration extraordinaire de l’Université Stendhal réuni le vendredi 3 avril 2009 a voté les textes suivants :

1/ Sur les dispositions pédagogiques et le calendrier :

Le CA extraordinaire réuni le vendredi 3 Avril 2009, approuve par 14 voix et 3 abstentions, le texte suivant voté par le CEVU du jeudi 2 avril, ainsi que le calendrier proposé. Il étend les dispositions prévues pour Valence à l’ICM d’Echirolles.

Motion du CEVU :

« La poursuite de la mobilisation induit à l’évidence des aménagements pédagogiques indispensables pour assurer la validation du semestre.

En conséquence le CEVU réuni en séance plénière extraordinaire le 2 avril préconise :

  • qu’à partir de la reprise de contact le mardi 7 avril 2009 des réunions soient organisées avant les vacances de printemps par année, UE, matière selon les cas ;
  • que lors de ces réunions soient donnés des informations, des documents et consignes de travail ;
  • qu’au retour des vacances certains locaux soient mis à la disposition des UFR pour permettre un suivi aménagé des étudiants.

Pour la validation du semestre à partir de cette réorganisation, le CEVU :

  • rappelle qu’il est impératif de respecter la distinction Contrôle Continu / Examen Terminal et leur proportion respective ;
  • recommande la valorisation du travail personnel encadré qui pourra servir de base à l’évaluation conformément à la motion votée en AG interuniversitaire le 31 mars 2009 ;
  • propose le calendrier joint* qui prend en compte nos multiples contraintes.

* Le calendrier réaménagé pour assurer la validation du semestre sur des contenus a été approuvé à l’unanimité des présents et représentés. »

2/ Sur la « mastérisation » de la formation des enseignants :

Motion n°1

Le CA de l’Université Stendhal ayant pris connaissance des communiqués des ministres de l’Education Nationale et de l’Enseignement supérieur en date du 31 mars et du 1er avril, ainsi que du dernier communiqué du CA de la CPU en date du 2 avril ne peut que constater l’extrême confusion dans lequel se trouve à l’heure actuelle le dossier de la mastérisation de la formation des enseignants. Le fait de laisser les décisions sur la formation des enseignants se régler au cas par cas dans les académies (inscription soit dans les UFR soit dans les IUFM, après pré-inscription à l’IUFM) ne peut conduire qu’à une situation ingérable, mettant les acteurs même du processus de mastérisation dans des conditions de concurrence anarchique au lieu les conduire à travailler collectivement à la mise en place d’une formation de qualité ; de la même façon, le flou qui entoure la validation du M1, tantôt présenté comme obtenu par simple équivalence à l’IUFM, tantôt comme lié à l’obtention de parcours ou d’enseignements complémentaires dans les universités apparaît également comme particulièrement irresponsable, et ne permet aucune sortie de crise.

Le CA rappelle que la seule décision réaliste, et en cohérence avec la décision de report du concours, est de reporter également d’un an la mastérisation de la formation.

Le CA de l’université Stendhal appelle solennellement les ministres en charge de ce dossier à prendre la mesure des risques graves qui pèsent tant sur la fin de l’année universitaire que sur la mise en place de la formation des enseignants si la décision rapide d’un report n’est pas annoncée.

Motion n°2

Le CA de l’Université Stendhal demande que soient réunis ensemble dans les plus brefs délais les CA des quatre universités de l’Académie ainsi que le Conseil d’Ecole de l’IUFM, afin que puisse être débattue en commun la stratégie à adopter pour l’année 2009-2010, ainsi que les conditions de la continuation du travail sur les masters de site.

Dans l’immédiat, le CA de l’Université Stendhal Grenoble III demande que soit ouverte la pré-inscription en IUFM.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Conseils

Les commentaires sont fermés.