Mastérisation : le délire des dispositions transitoires

Dans leurs derniers communiqués Xavier Darcos et Valérie Pécresse ne se contentent pas d’essayer de nous faire croire à un prétendu recul de leur part, ils nous proposent « le maintien à l’identique des concours pour l’année 2009-2010 », sauf que « à l’identique » signifie ici « dans le cadre de la mastérisation ». Des « dispositions transitoires » sont donc prévues pour gérer l’année 2009-2010, complètement inapplicables !

Cela donne un joli casse-tête pour les étudiants qui voudraient passer le dit concours (et pour les établissements qui voudraient les y préparer).

Cas d’école

Télécharger le tableau en PDF

Télécharger quelques études de cas détaillées d’après les consignes ministérielles en PDF

2008-2009

2009-2010

2010-2011

2011-2012

L3

M1

M2

Doctorat

L3

M1

M2+concours+stage (+assistant
éduc)

Concours
réussi : enseigne

L3

M1

M2+concours+stage (+assistant
éduc)

Concours
raté : fait des remplacements

M1

M2

Doctorat

Doctorat

M1

M2

+concours
« ancienne mouture »

+stage

(+assistant éduc)

Concours
réussi : enseigne

M1

M2

+concours
« ancienne mouture »

+stage

(+assistant éduc)

Concours
raté :

Repasse
concours « nouvelle mouture »

Ou fait des remplacements

M2+ concours

Concours
réussi : enseigne ; année de
stage ? sans doute pas

Concours sans être
inscrit en M1

Concours
réussi : doit obtenir son M2, sinon a perdu deux ans

Concours, sans être
inscrit en M1

Concours
raté : reprépare concours
« ancienne mouture » ;

Concours
réussi : doit obtenir son M2, sinon a perdu deux ans

Ou alors s’inscrit en
M1, puis en M2, puis passe le concours à Bac+7 ?

Advertisements

1 commentaire

Classé dans ressources

Une réponse à “Mastérisation : le délire des dispositions transitoires

  1. Pingback: Provocations estivales des ministres Valérie Pécresse et Luc Chatel « Coordination enseignement supérieur et recherche – Grenoble