Appel contre la mastérisation – Dep. Espagnol, Univ. Stendhal

12 février 2010

Le département d’espagnol de l’Université Stendhal de Grenoble, réuni le 12 février 2010, réaffirme son opposition à la réforme de formation des enseignants qui menace l’Éducation nationale dans son fonctionnement et ses fondements, sacrifie la formation disciplinaire et pédagogique, généralise la précarisation de notre profession et affaiblit les masters de recherche de l’enseignement supérieur.

Nous en appelons aux autres départements et UFR de notre université pour qu’ils prennent une position similaire et demandent à nos Conseils centraux qu’ils s’associent à ce refus.

Nous appelons tous nos collègues à :

  • intervenir dans chaque conseil pour exprimer notre opposition à cette réforme ;
  • refuser de faire partie des prochains jurys de CAPES ;
  • refuser de collaborer avec les rectorats pour mettre en place les remplacements déguisés en stages ;
  • s’adresser aux enseignants de la maternelle, du primaire et du secondaire mais aussi aux parents d’élèves pour les alerter sur les conséquences nocives de cette réforme sur la qualité de la formation des enseignants.

Texte voté à l’unanimité des 17 présents.

Advertisements

Poster un commentaire

Classé dans AG UFR

Les commentaires sont fermés.