Archives de Catégorie: Assemblées générales

Nous n’acceptons pas…

Tout (re)commence en Mai : motion de l’AG unitaire CNFDE, FCPE, SLU, CNU du 10 avril 2010

Nous, parents d’élèves, étudiants, enseignants du premier, du second degré et du supérieur, formateurs et enseignants des IUFM et des UFR, BIATOSS, chercheurs, réunis en assemblée générale unitaire ce 10 avril, n’acceptons pas une politique destinée à détruire jusqu’à l’idée même de service public de l’Éducation et à faire de la formation et l’éducation des marchandises.

Cette attaque contre l’éducation s’inscrit également dans une entreprise de casse du travail qui frappe aussi bien le privé que tous les secteurs du public : santé, recherche, justice, culture, pôle emploi.

Nous n’acceptons pas que l’idéologie managériale étende sans cesse son empire, avec les conséquences que l’on sait (exemple de France Télécom notamment).

Ensemble contre la destruction de l’Éducation nationale, de la maternelle à l’université

Nous continuons à refuser l’opération de casse de l’Éducation nationale baptisée « mastérisation ». Nous affirmons à nouveau, avec la quasi-totalité des syndicats, des associations, des sociétés savantes et un très grand nombre de conseils d’UFR, de conseils centraux d’universités, que nous n’acceptons pas que, sous prétexte d’économies, mais en réalité pour privatiser et marchandiser le savoir, on sabote irrémédiablement la formation des enseignants, que l’on tue les IUFM, les formations à la recherche, que l’on contraigne les nouveaux enseignants à prendre en charge des classes à temps plein dès la première année, sans véritable formation, et que l’on dénature les concours de recrutement, compromettant ainsi durablement la qualité de l’enseignement.

Au moment où le ministre réunit des  « États généraux de la sécurité à l’École »,

  • il organise en même temps les conditions nécessaires au développement de l’insécurité pour 1,6 millions d’élèves, leurs enseignants-stagiaires non formés, premières victimes de cette réforme, et les établissements où ils seront affectés,
  • Il organise une managérialisation de la gestion des établissements et des personnels, qui déstabilise la situation des agents titulaires et généralise la précarité.

Nous réaffirmons, avec les 80 000 signataires de la pétition nationale, qu’enseigner est un métier qui s’apprend et que la formation des enseignants est un investissement indispensable à l’avenir du pays.

Lire le texte complet sur le site du collectif IUFM Grenoble

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Actions, Assemblées générales

Appel contre la mastérisation – Dep. Espagnol, Univ. Stendhal

12 février 2010

Le département d’espagnol de l’Université Stendhal de Grenoble, réuni le 12 février 2010, réaffirme son opposition à la réforme de formation des enseignants qui menace l’Éducation nationale dans son fonctionnement et ses fondements, sacrifie la formation disciplinaire et pédagogique, généralise la précarisation de notre profession et affaiblit les masters de recherche de l’enseignement supérieur.

Nous en appelons aux autres départements et UFR de notre université pour qu’ils prennent une position similaire et demandent à nos Conseils centraux qu’ils s’associent à ce refus.

Nous appelons tous nos collègues à :

  • intervenir dans chaque conseil pour exprimer notre opposition à cette réforme ;
  • refuser de faire partie des prochains jurys de CAPES ;
  • refuser de collaborer avec les rectorats pour mettre en place les remplacements déguisés en stages ;
  • s’adresser aux enseignants de la maternelle, du primaire et du secondaire mais aussi aux parents d’élèves pour les alerter sur les conséquences nocives de cette réforme sur la qualité de la formation des enseignants.

Texte voté à l’unanimité des 17 présents.

Poster un commentaire

Classé dans AG UFR

Motion du dép. d’histoire de l’UFR SH de Grenoble2 – 3/2/10

Le département d’Histoire de l’UFR Sciences Humaines de l’Université de Grenoble II réuni en réuni en Conseil le 3 février 2010, décide de répondre positivement à l’appel de la Coordination nationale des universités du 25 janvier. Nous refusons donc de participer à la mise en place de la réforme de la formation des enseignants, imposée par le gouvernement contre l’avis unanime des universitaires (réaffirmé, par exemple, au CNESER du 21 décembre).

Nous réaffirmons notre opposition à une réforme qui menace l’Education nationale dans son fonctionnement et ses fondements, sacrifie la formation disciplinaire et pédagogique, généralise la précarisation de notre profession et affaiblit les masters de recherche de l’enseignement supérieur. Nous rappelons que nous sommes toujours ouverts à une véritable concertation sur les contenus des concours à condition que, contrairement à l’année dernière, notre avis soit écouté et que le gouvernement ne passe pas outre les commissions qu’il met lui-même en place.

Nous en appelons à tous les départements et UFR de notre université pour qu’ils prennent une position similaire et demandent à nos Conseils centraux de répondre à l’appel des Conseils centraux de Paris 8.

Nous appelons tous nos collègues à agir de façon « éthique » et à refuser de mettre en place la réforme par tous les moyens à notre disposition :

  • intervenir dans chaque conseil pour bloquer la remontée des maquettes ;
  • refuser de participer à la mise en place des épreuves écrites des concours 2011, prévues de septembre à décembre 2010 ;
  • refuser de collaborer avec les rectorats pour mettre en place les remplacements déguisés en stages ;
  • nous adresser aux enseignants de la maternelle, du primaire et du secondaire mais aussi aux parents d’élèves pour les alerter sur les conséquences nocives de cette réforme sur la qualité de la formation des enseignants.

Texte voté à l’unanimité des 19 présents, moins 3 ne prenant pas part au vote.

Poster un commentaire

Classé dans AG UFR, Assemblées générales

Motion de l’AG de l’IUFM Grenoble du 15/12/9

L’AG tenue à l’IUFM de Grenoble lors de la mobilisation du 15 décembre 2009 appelée par 19 organisations syndicales et associatives et réunissant plus largement le Collectif de l’IUFM, des enseignants du primaire et du second degré, des formateurs, des BIATOS, des étudiants, des enseignants du supérieur, des stagiaires actuellement en formation, Sud Education et des associations complémentaires de l’école publique

réaffirme son attachement à :

  • une véritable formation professionnelle initiale et continue des enseignants,
  • un réel service public d’éducation pour tous sur tout le territoire et le maintien des statuts de la Fonction Publique d’Etat,

demande :

  • l’abrogation des décrets de juillet 2009 et des textes d’application,
  • des postes à hauteur des besoins.

L’AG demande que les organisations syndicales et la CNFDE appellent à une grève et à une mobilisation unitaire et interprofessionnelle pour la défense de l’école et de ses valeurs, pour la défense de la formation professionnelle publique des enseignants, et plus généralement pour la défense de la Fonction Publique.

Elle appelle les enseignants du primaire et du secondaire à s’organiser en AG par bassin, et à mobiliser les parents d’élèves largement sur un week-end.

Elle appelle l’ensemble des enseignants des UFR et des IUFM à se réunir dès janvier afin de préparer le boycott de l’élaboration des parcours ou maquettes de master destinés aux futurs enseignants.

Elle appelle les personnels des IUFM à poursuivre leur campagne d’information envers les étudiants et stagiaires : un texte devrait être lu au début de chaque cours.

Elle soutient les personnes en résistance pédagogique.

Poster un commentaire

Classé dans Assemblées générales

Motion votée à l’unanimité le 24/11/2009 à l’IUFM de Grenoble

Les étudiants, stagiaires et tous les personnels de l’IUFM de Grenoble réunis en AG le mardi 24 novembre 2009 considèrent :

  • que la réforme de la formation et du recrutement des enseignants constitue une attaque frontale contre l’ensemble de l’Ecole,
  • que la réforme proposée prend en otage les élèves, les étudiants actuellement en Licence et les stagiaires au nom d’une privatisation du Bien Public, sous couvert d’économies budgétaires,

réaffirment :

  • leur attachement à un réel service public d’éducation pour tous et sur tout le territoire,
  • leur attachement à une véritable formation professionnelle initiale et continue des enseignants,
  • leur opposition aux décisions ministérielles présentées les 13 et 18 novembre 2009,

demandent :

  • l’abrogation des décrets de juillet 2009 et l’abandon de cette réforme de la formation et du recrutement des enseignants. Une toute autre réforme est nécessaire, avec un temps de formation augmenté,
  • des postes à la hauteur des besoins,
  • le maintien des statuts de la fonction publique et une véritable revalorisation salariale,

et appellent les personnels de l’Education Nationale à ne pas appliquer cette réforme, à ne pas participer à sa mise en place et à s’y opposer par tous les moyens administratifs et pédagogiques en leur possession. Il revient aux partisans de la réforme d’en être ouvertement les artisans.

Le CR de cette journée de mobilisation et les photos sont consultables sur le blog du Collectif de l’IUFM

Poster un commentaire

Classé dans Assemblées générales

Réunion d’information – 6/10/9 à 12h

Après un Printemps des chaises et de la grève, l’été a été l’occasion pour le gouvernement d’appliquer ses réformes.

Nous vous invitons à une réunion d’information le

Mardi 6 octobre – 12h00 Amphi WEIL

Au menu :

  • Rétrospective de l’année 2008 – 2009
  • La masterisation
  • Les statuts des personnels
  • L’ « Université de Grenoble », le PRES – EPCS

Pour une université et une recherche  de service public !

Poster un commentaire

Classé dans Assemblées générales

AG d’information à l’IUFM – 22/9/9

Une AG D’INFORMATION sur les réformes en cours dans l’éducation se tiendra le mardi 22 septembre 2009 à l’IUFM de Grenoble, Salle Belledonne (à côté de la cafet) de 12h30 – 13h30.

VOUS ETES TOUS BIENVENUS,

PE1, PLC1, CPE1, PLP1, PE2, PLC2, CPE2, PLP2, T1, M1, L3, formateurs, conseillers pédagogiques, maîtres formateurs, personnels administratifs, délégués syndicaux, enseignants de la maternelle à l’université préoccupés par la formation des enseignants, …

Venez vous informer, poser des questions, donner votre avis, réfléchir pour construire ensemble des projets alternatifs à ceux proposés actuellement sur le recrutement et la formation des futurs enseignants.

Le Collectif de l’IUFM

Blog : http://collectifiufmgrenoble.wordpress.com/

Poster un commentaire

Classé dans AG UFR, Assemblées générales