Archives de Tag: UPMF

Motion du dép. d’histoire de l’UFR SH de Grenoble2 – 3/2/10

Le département d’Histoire de l’UFR Sciences Humaines de l’Université de Grenoble II réuni en réuni en Conseil le 3 février 2010, décide de répondre positivement à l’appel de la Coordination nationale des universités du 25 janvier. Nous refusons donc de participer à la mise en place de la réforme de la formation des enseignants, imposée par le gouvernement contre l’avis unanime des universitaires (réaffirmé, par exemple, au CNESER du 21 décembre).

Nous réaffirmons notre opposition à une réforme qui menace l’Education nationale dans son fonctionnement et ses fondements, sacrifie la formation disciplinaire et pédagogique, généralise la précarisation de notre profession et affaiblit les masters de recherche de l’enseignement supérieur. Nous rappelons que nous sommes toujours ouverts à une véritable concertation sur les contenus des concours à condition que, contrairement à l’année dernière, notre avis soit écouté et que le gouvernement ne passe pas outre les commissions qu’il met lui-même en place.

Nous en appelons à tous les départements et UFR de notre université pour qu’ils prennent une position similaire et demandent à nos Conseils centraux de répondre à l’appel des Conseils centraux de Paris 8.

Nous appelons tous nos collègues à agir de façon « éthique » et à refuser de mettre en place la réforme par tous les moyens à notre disposition :

  • intervenir dans chaque conseil pour bloquer la remontée des maquettes ;
  • refuser de participer à la mise en place des épreuves écrites des concours 2011, prévues de septembre à décembre 2010 ;
  • refuser de collaborer avec les rectorats pour mettre en place les remplacements déguisés en stages ;
  • nous adresser aux enseignants de la maternelle, du primaire et du secondaire mais aussi aux parents d’élèves pour les alerter sur les conséquences nocives de cette réforme sur la qualité de la formation des enseignants.

Texte voté à l’unanimité des 19 présents, moins 3 ne prenant pas part au vote.

Poster un commentaire

Classé dans AG UFR, Assemblées générales

Non au suicide programmé. Faut-il anticiper les réformes que la communauté universitaire refuse opiniâtrement depuis plusieurs mois ?

Face aux informations contradictoires qui circulent sur le site grenoblois au sujet des modalités administratives d’inscription aux concours d’enseignement, nous demandons au président de l’Université Pierre Mendès France d’indiquer clairement la politique qu’il entend suivre à cet égard.

Est-il raisonnable d’inscrire des étudiants préparant les concours en M1 recherche lorsqu’il n’existe encore aucun cadre juridique le justifiant ?

Est-il imaginable de réaliser un véritable mémoire de recherche (ainsi en histoire) tout en préparant simultanément un concours d’enseignement ?

Quelle valeur pourrait bien avoir un diplôme de master recherche obtenu dans ces conditions ?

L’ouverture d’un master fantôme enseignement-recherche ne menace-t-elle pas à long terme la crédibilité des diplômes de notre université, en même temps qu’elle serait une preuve cinglante de mépris de la démocratie après les votes du conseil d’Ufr en février 2009 et le résultat du référendum organisé le 28 avril 2009 au sein de l’UFR Sciences humaines – laquelle s’était prononcé à 89,7 % tous collèges confondus (enseignants et étudiants) contre la mastérisation précipitée des métiers d’enseignement?

Le Comité de vigilance étudiants-enseignants de l’ARSH (Grenoble 2)
4 juin 2009

Poster un commentaire

Classé dans communiqués

Stendhal soutient l’UJF et l’UPMF sur la rétention des notes

Communiqué du 29/5/9 – Snesup, Sud-Education, Ferc-Sup CGT, collectifs MARRE et Sauvons l’Université – Université Stendhal

Nous avons décidé jeudi 28 mai 2009, de lever l’action de rétention des notes de semestre 1 menée à l’Université Stendhal.

En effet, au contraire des Universités Joseph Fourier et Pierre Mendès France où la rétention des notes se poursuit, nous avons obtenu de la Présidence de l’Université Stendhal l’assurance qu’aucune inscription en master n’interviendrait pour les étudiants souhaitant préparer les concours de PE et de PLC, en l’absence de texte réglementaire nous y obligeant.

Cette décision ne concerne que les notes retenues au titre du premier semestre de cette année universitaire.

Nous soutenons nos collègues de l’UPMF et de l’UJF qui, faute d’avoir obtenu de leurs présidents des garanties sur ce point notamment, poursuivent la rétention des notes.

Nous appelons tous nos collègues à ne pas anticiper le processus de mastérisation : nous leur demandons de ne pas participer aux réunions qui, sous couvert de l’urgence ou de raisons pratiques (recherche de modalités de validation d’UE, etc), n’ont d’autre but que d’enclencher la mastérisation.

Nous adressons ce courrier à l’ensemble des Présidents des Universités de l’académie auxquels nous rappelons notre exigence de reconduction à l’identique du dispositif existant en matière de formation des enseignants, pour l’ensemble des universités concernées.

Nous attendons une réponse claire et rapide à cette demande.

Snesup, Sud-Education, Ferc-Sup CGT, collectifs MARRE et Sauvons l’Université – Grenoble.

Rappel sur la rétention des notes

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Actions, communiqués

Les réformes sont massivement rejetées par les universitaires et les étudiants !

Les étudiants du 1e cycle sciences de l’UJF, consultés pour exprimer leru point de vue sur les réforme, sont sans ambiguïté : rejet massif !

Résultats de la consultation des étudiants et personnels de l’université Joseph Fourier

Étudiants du DLST : 448 bulletins recueillis entre le 7 et le 10 avril 2009

Sur les réformes suivantes du gouvernement, telles qu’il les mène actuellement, diriez vous que vous êtes :

Favorable Sans opinion / nul Défavorable
Modification du décret portant sur le statut des enseignants chercheurs 7% 19% 74%
Réforme de la formation des enseignants (mastérisation) 8% 17% 75%
Le contrat doctoral 4% 66% 30%
Les réformes des organismes de recherche publique (EPST) 4% 45% 51%
Les suppressions de postes (2009) et les stagnations budgétaires 2% 16% 81%
La LRU 6% 39% 55%
La révision générale des politiques publiques 5% 70% 24%
Projet de loi « mobilité et parcours professionnel » 11% 68% 22%
L’externalisation des tâches administratives et techniques 5% 53% 42%
La proposition de loi relative au prêt étudiant 15% 33% 53%

Résultats arrondis au % le plus proche.

Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans ressources

Blocage symbolique de l’UPMF par les enseignants-chercheurs

Comme décidé par l’AG de l’UPMF du 2/4/9, les enseignants-chercheurs étaient présents mercredi 8 avril, journée nationale d’action :

Une trentaine d’enseignants-chercheurs, soutenus par des personnels Biatoss et des étudiants mobilisés, ont donc répondu présent dès 7h30 pour informer les étudiants sur les raisons du mouvement. La Présidence de l’UPMF avait elle décidée que les cours commenceraient à 10h, et que l’université n’ouvrirait pas avant. Qu’à cela ne tienne, à 10h nous étions là !

Vodpod videos no longer available.

Le reportage de Grenews
Vodpod videos no longer available.

Poster un commentaire

Classé dans Actions

Motions de l’AG interU du 7/4/9

Motions de la 8e CNU

  • Motion générale : UNIVERSITÉ : LE MOUVEMENT CONTINUE
    4 NPPV 2 ABS 3 CONTRE ADOPTEE
  • Motion sur la validation du semestre
    3 NPPV 11 ABS 2 + 13 + 5 CONTRE ADOPTEE
  • Motion sur les violences policières
    2 NPPV 3 ABS 1 CONTRE ADOPTEE

Motion sur la validation du semestre

Compte-tenu de l’évolution du mouvement et de l’absence de réponses satisfaisantes des ministères à nos revendications, le site de Grenoble n’exclut pas la possibilité de recourir à une validation automatique du 2e semestre.

2 NPPV 5 + 9 ABS 10 CONTRE ADOPTEE

Motion pour dénoncer l’attitude de la présidence de l’UPMF

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Assemblées générales

AG UPMF du 2/4/9

Motions adoptées par l’AG du 2 avril 2009

« L’AG des personnels et des étudiants de l’UPMF, réunie ce jeudi 2 avril, réaffirme sa demande d’abrogation de la LRU. »
3 abs

« L’AG des personnels et des étudiants de l’UPMF, réunie ce jeudi 2 avril, comdamne la présidence de l’UPMF qui a utilisé les services d’une société de sécurité pour débloquer par la violence la galerie des amphis le mercredi 25 mars, et exige le retrait de tous les agents de sécurité de l’enceinte de l’université »
NPPV 3

« L’AG des personnels et des étudiants de l’UPMF, réunie ce jeudi 2 avril, demande que les frais de sécurité engagés par notre université, rideaux de fer de la galerie des amphis et emploi des agents d’une société de sécurité, soient pris sur les deniers personnels du Président et des Vice-Présidents »
8 abs

« L’AG des personnels et des étudiants de l’UPMF, réunie ce jeudi 2 avril, demande la démission du Président, de son équipe et du Doyen de la Faculté de Droit, Sébastien Bernard, après les incidents violents qui se sont déroulés devant la galerie des amphis le mercredi 25 mars »
12 abs, 2 contre

« L’AG des personnels et des étudiants de l’UPMF, réunie ce jeudi 2 avril, demande au CEVU de l’UPMF de définir, avec les Directeurs et les Conseils d’UFR, un cadre général permettant d’envisager dès maintenant les modalités qui permettront dans chaque filière de mettre en place un système d’évaluation qui ne pénalise pas les étudiants qui se mobilisent contre les réformes de l’enseignement supérieur et de la recherche imposées par le Gouvernement. »
2 NNPV, 8 abs, 0 contre

« L’AG des personnels et des étudiants de l’UPMF, réunie ce jeudi 2 avril, demande le report des examens jusqu’à l’abrogation de la LRU et des décrets qui en découlent »
54 abs, 27 contre

«  »L’AG des personnels et des étudiants de l’UPMF, réunie ce jeudi 2 avril, affirme son soutien à tous les actes de résistance du peuple britannique et dénonce le décès d’un manifestant à Londres en marge du sommet du G-20 »
24 NPPV, 13 contre, 50 pour, majorité d’abs

« L’AG des personnels et des étudiants de l’UPMF, réunie ce jeudi 2 avril, appelle à l’initiative de plusieurs personnels à un blocage pacifique réalisé par les personnels BIATOSS et les enseignants devant la galerie des amphis le mercredi 8 avril à 8h, pour réaffirmer la contestation par la communauté universitaire de la volonté de blocage du Gouvernement »
(précisions : action symbolique, limitée dans le temps, sans poubelles, chaîne humaine, avec les enseignants en 1ère ligne)
2 NPPV, 11 contre, 0 abs

1 commentaire

Classé dans Assemblées générales